Qui sont-ils, les gens de TPRS?

Agen2013

Cette photo était prise le premier jour du premier stage TPRS d’Agen. Depuis nous avons un peu grandi. Que je vous explique qui nous sommes.

La Communauté TPRS
Stephen Krashen – Professeur emeritus de l’University of Southern California, auteur de Second Language Acquisition and Second Language Learning (1981), il est aujourd’hui reconnu mondialement comme un expert incontournable dans les domaines de l’apprentissage d’une deuxième langue, de l’importance de la lecture de loisir et dans les programmes bilingues. Ses recherches en tant que jeune professeur à l’Université de Californie du Sud ont inspiré plusieurs méthodes d’enseignement de langues étrangères, The Natural Approach, le TPR et aussi le TPRS, des méthodes utilisées aujourd’hui dans le monde entier. Le professeur a toujours dit que l’application de ses théories à l’enseignement en classe était l’affaire des enseignants sur le terrain. Actuellement il a déclaré à plusieurs reprises que le TPRS est la méthode la plus efficace qu’il a pu observer.

Dans les années 90 un professeur d’espagnol, Blaine Ray, utilisait la méthode TPR. Il s’agit de donner des ordres aux élèves : stand up, sit down, walk, open the door, close the door, etc. Il a constaté qu’après l’enthousiasme des premières leçons les élèves s’ennuyaient. Il a commencé à créer des histoires drôles avec ses élèves et le TPR Storytelling était né.

Au début la nouvelle méthode a eu du mal à franchir la barrière des enseignants attachés à des méthodes plus traditionnelles. Mais aujourd’hui il s’agit d’une communauté de plus de 10,000 enseignants aux Etats-Unis. Entretemps, aidée par les échanges sur internet, la méthode a évolué et s’appelle désormais Teaching Proficiency through Reading and Storytelling. D’ailleurs cette année quand l’ACTFL (American Council of Teachers of Foreign Languages) a sélectionné 5 enseignants exceptionnels pour les honorer, un dans chaque grande région des Etats Unis, trois des cinq utilisent la méthode TPRS. Toute l’année il y a des conférences et des stages pour permettre aux professeurs de langue de se perfectionner dans les techniques spécifiques de TPRS. Chaque année, au mois de juillet, le National TPRS conférence réunit près de 500 enseignants pendant une semaine. A cause de la demande, une deuxième grande conférence nationale, l’iFLT, a vu le jour il y a quelques années et réunit autant de participants.

Teri Wiechart, professeur de français dans le Ohio, a été un des pionniers de la méthode TPRS . Très vite elle s’est spécialisée dans le coaching des nouveaux qui cherchaient à appliquer la méthode dans leurs classes. Elle a été la première à organiser et écrire les étapes de coaching afin de créer et former un corps de coaches. En 2013 elle a accepté de venir en France pour aider Judith Dubois, professeur d’anglais du lycée de Baudre fraichement retraitée, d’organiser un stage de formation à la méthode TPRS à Agen. En 2013 il y avait 15 enseignants venant des Etats-Unis, de France, d’Espagne, d’Allemagne, de la Nouvelle Zélande et de la Hollande. En 2014 beaucoup sont revenus et nous étions 25. En 2015 il y avait presque 50 professeurs de 15 pays différents. Les stagiaires ont beaucoup apprécié la ville d’Agen et son accueil. Dans la communauté TPRS on parlait très favorablement de la conférence européenne.

De ce fait, cette année nous avons pu inviter des personnages bien connus pour leur travail et efforts à faire mieux connaître la méthode. Dans leur milieu, ce sont des vedettes. Elles sont ici, à Agen cette année, un véritable Dream Team d’enseignants.

Stephen Krashen lui-même a accepté de venir pour expliquer les bases théoriques de la méthode.

Linda Li, professeur de Mandarin, fait la démonstration de la méthode depuis des années et grace à elle d’innombrables enseignants qui n’y croyaient pas trop avant d’avoir été ses élèves ont adopté la méthode, convaincus de son efficacité par la pédagogie de Linda.

Laurie Clarcq, professeur d’Espagnol, a aidé a développer deux techniques qui ont été universellement adoptées, le Movie Talk et Embedded Reading, une façon de faciliter la lecture. Elle a souvent travaillé avec son amie, Teri Wiechart, dans le coaching.

Ben Slavic, professeur de français, a écrit de nombreux livres pour expliquer la méthode et aider les enseignants à la mettre en pratique. Son website Ben Slavic : TPRS and Comprehensible Input Training, est devenu le lieu de rencontre d’enseignants qui pratiquent la méthode partout dans le monde. Depuis le début il a soutenu et encouragé nos efforts de créer une conférence en Europe. Cette année a Agen il va animer des séances de coaching le soir pour ceux qui n’ont pas leur dose pendant la journée.

Sabrina Sebban-Janczak est une Parisienne qui enseigne le français au Colorado. Elle anime un stage TPRS spécifique pour professeurs de français à Agen depuis trois ans et est très connue pour sa gentillesse et son esprit.

Carol Hill and Anny Ewing, professeurs de français et des coaches expérimentés, sont venues à Agen l’année dernière et reviennent cette année pour nous aider avec le coaching. Elles ont créé une groupe d’enseignants TPRS très actifs dans leur région à l’est des Etats-Unis.

Robert Harrell, professeur d’allemand, a écrit de nombreux livres pour ses élèves et travaille actuellement sur un livre en français sur les Cathars. Il est bien connu dans le monde TPRS pour la sagesse et la rigueur intellectuel de ses interventions. Comme l’année dernière il nous aide avec le coaching.

Il y aussi Daniel Dubois, qui utilise la méthode TPRS pour enseigner le bretonne à l’Orient, et son ami Jason Bond, qui enseigne le Gaélique en Ecosse.Dans la famille de langues rares, nous avons Wade Blevins, qui enseigne le Chérokee en Oklahoma.

L’année dernière nous avons reçu quatre professeurs de l’armée turque, qui pratiquent la méthode TPRS dans les écoles militaires depuis trois ans, enseignant l’anglais et le français. Cette année ils reviennent, plus nombreux.

Nous avons aussi le grand plaisir d’accueillir Kirstin Plante et Iris Maas, professeurs d’espagnol au Pays-bas. Elles ont eu beaucoup de succès dans la formation professionnelle des enseignants hollandais à la méthode TPRS. Une douzaine de leurs anciens stagiaires ont choisi de venir à Agen cette année.

Par ailleurs, nous avons des participants venant des Iles Balérnes, de Norvège, de Japon, d’Ecosse, d’Angleterre, d’Espagne, des Etats-Unis, d’Australie, d’Allemagne, de la Nouvelle-Zélande et Venezuela, ainsi que l’Hongrie et l’Algerie.

Post Your Thoughts